100 morts en 5 jours dans une banlieue Syrienne



Les resistants décrivent une zone de guerre sanglante à l’intérieur de Jdeidet al-Fadel. Cette localité est complètement coupée de la capitale syrienne et des secours depuis lundi. « Le régime interdit à quiconque d’y pénétrer ou d’en sortir. Il n’y a aucun moyen de sauver les blessés » a déclaré le porte-parole des militaires resistants.

Un Observatoire syrien (OSDH) a annoncé lundi après-midi que les moujahidines resistants présents à Jdeidet al-Fadel recensaient 101 morts dans la ville, dont 10 femmes et trois enfants et leur nombre pourrait dépasser les 250 morts « il reste des personnes disparues que nous n’arrivons pas à contacter, alors que les forces du régime se déploient dans la localité. »

Les resistants ont également rapporté que beaucoup d’habitants y compris des innocents civils de la localité ont été séquestré ce weekend, par le régime syrien. Une centaine de personnes sont portées disparues. les magasins sur place auraient été pillés et les maison brulées.

source : lexpress

Publicités

13 commentaires sur “100 morts en 5 jours dans une banlieue Syrienne

  1. LE COMBAT QUI SE PASSE EN SYRIE EN CE MOMENT EST-IL UN JIHAD LÉGIFÉRÉ PAR L’ISLAM?
    ÉCRIT PAR SHEIKH MOHAMMAD IBN HAADI AL-MADKHAL

    Ceci est la réponse de son excellence, notre Sheikh Mohammad Ibn Haadi Al-Madkhali, autour de ce qui se produit en Syrie présentement et sa réponse est venue lors de son cours hebdomadaire qui est transmis en direct sur le site internet Miraath Al-Anbiya, en date du 3 de Joumaada al-Aakhirah de l’an 1434 de la Hijrah, qui correspond au 6 avril 2013.

    Question :
     » Quel est votre Fatwa au sujet de ce qui se passé en Syrie? Est-ce considéré comme un Jihad légiféré par l’Islam? Est-ce que le combat avec l’Armée Libre (Al-Jaysh Al-Hourr) est considéré comme étant sous une bannière (Islamique)? « 

    J'aime

    • Réponse :
      Nous avons parlé de cela énormément. Et en cette occasion, les gens de la passion attaquent les gens de la Sounnah. Lorsque les (savants Salafis) ont parlé au tout début de l’affaire et qu’ils ont dit : «Ne combattez pas». Cela ne veut pas dire que nous avons de la sollicitude pour le régime politique de ce criminel (Bashaar Al-Asad), dont l’état n’échappe pas à la personne qui a de la science, de la Sounnah qui est a lu sur la question. Il (Bashaar) est sur une croyance de Koufr bien connue (la croyance de la secte des Nousairiyyahs). Nulle personne ayant senti le parfum de la science et qui a connu la croyance des gens de la vérité ne l’ignore. Mais lorsqu’on a dit cela, on l’a dit uniquement par miséricorde pour les gens de la Syrie et par bienveillance pour eux. Pour ne pas que leur sang soit versé et que leurs femmes soient violées, comme vous l’entendez maintenant; l’honneur est atteint, le sang est répandu, les gens sont forcés de quitter leur pays, le champ et la progéniture sont détruits. C

      J'aime

      • Ce groupe (la secte des Nousairiyyahs) est plus mécréant que les juifs et les chrétiens. Ceci est chose confirmée.

        Lorsqu’on leur a répondu (de ne pas combattre et) de ne pas répondre (à l’appel de celui qui combat en Syrie), ils ont dit : ceux-là se tiennent avec Bashaar, avec le régime de Bashaar. Est-ce qu’une personne qui possède la raison peut prendre position pour les Nousayriyyah? Quelqu’un qui connait ce que signifie (la secte) Nousayriyyah se tiendrait-il avec celle-ci? De se tenir avec le Kafir et de le supporter contre les gens de la foi et de l’Islam est une forme d’apostasie vis-à-vis de la religion d’Allah, mais même si tu venais aux gens du faux avec mille Mouadh-dhin pour dire cette parole, cela ne les empêcherait pas plus d’inventer des mensonges contre les gens de la Sounnah et de la foi.

        J'aime

      • Maintenant que l’affaire est en train de se produire, alors (je dis) en réalité, que je ne considère pas cette bannière comme étant légale. Je vous demande ce que le prophète J a répondu lorsqu’il fut questionné au sujet de l’homme qui combat par fierté, de l’homme qui combat pour montrer son courage et de l’homme qui combat pour le butin, lequel d’entre eux combat dans le sentier d’Allah? Qu’a-t-il répondu J? Il se détourna de tout cela et répondit par la réponse du sage. Il dit : « Celui qui combat pour que la Parole d’Allah soit la plus élevée est dans le sentier d’Allah! » Est-ce que l’Armée libre (Al-Jaysh Al-Hourr) combat pour que la Parole d’Allah soit la plus élevée? Nous posons la question et si cela est le cas, alors qu’ils élèvent la bannière. Pourtant ce que nous avons entendu et vu c’est le contraire de cela. C’est pourquoi tous les courants sont avec eux : les laïques, les libéralistes, les démocrates, les nationalistes, les populistes. Même que certains d’entre ceux qu’on appelle les ‘Alawiyyah

        J'aime

      • – qui sont en fait des Nousairiyyahs du même groupe que celui du dirigeant actuel – se sont joints à eux ainsi que des chrétiens et ils réclament un état séculier. Vous savez ce qu’est un état séculier? C’est un État laïque, où il n’y a pas de place pour la religion. Donc pouvons-nous dire que de combattre avec eux est dans le sentier d’Allah?

        Néanmoins, je dis pour celui qui a été éprouvé : réjouis-toi, car Allah dit : (Combattez dans le sentier d’Allah ceux qui vous combattent) Al-Baqarah : 190. Donc si tu es combattu, alors combat pour défendre ton sang, pour défendre ton honneur, et avant tout cela pour défendre ta religion. Et quiconque est tué dans ce sentier, alors il est un martyr. En ce qui concerne ce qu’on dit concernant les bannières que seraient soi-disant Islamiques. Nous ne sommes pas aveugles ni sourds, nous voyons et nous entendons. Tout comme ceux qui parlent entendent ces organisations qu’on dit Islamiques dans leur combat en Syrie.

        J'aime

      • Mais selon ce qui est apparent, elles se divisent en deux catégories. C’est ce qui nous est apparent :

        La première catégorie : Le groupe des Frères Musulmans (Al-Ikhwan Al-Mouslimouns), et ceux-là ne possèdent rien de bon, ni dans la religion ni dans les affaires de la vie d’ici-bas. Ils n’ont pas défendu l’Islam, ni brisé ses ennemis et ils n’ont pas établi la religion et n’ont rien laissé de la vie d’ici-bas. J’ai même entendu un d’entre eux lorsqu’il a parlé au sujet du gouvernement qu’ils nomment Islamique en Tunisie, avec le parti An-Nahdah* (ici le Sheikh se trompe en disant Jabhatoul-Inqaadh puis se corrige plus tard à la fin). Il y a eu une conférence pour les travailleurs la semaine dernière en Tunisie et un grand nombre de travailleurs et de personnalités y ont assisté. Parmi ceux-ci, il y avait un grand nombre de chrétiens et parmi eux une femme chrétienne espagnole. Je l’ai entendu parler avec la traduction simultanée, elle disait avoir été étonnée en entrant.

        J'aime

  2. Nous disons ceci pour expliquer une réalité qui, même si elle est amère, elle est quand même moins amère que de se taire à son sujet. Pour que celui qui entend et porte attention à cette parole sache que nous savons ce qui se passe sur le terrain, et que nous vivons avec eux comme ils vivent, et que nous voyons comme ils voient et que nous entendons comme ils entendent. Et nous mentionnerons, In sha Allah, ce qui est en leur faveur de même que, s’il y a, ce qui est contre eux. Tandis qu’ils ne mentionnent que ce qui est en leur faveur et ceci est l’état des gens de la passion depuis toujours. Donc cette femme a dit : j’ai été étonné de voir ce que j’ai vu en entrant en Tunisie. Elle s’est étonnée de voir comment de telles choses peuvent existées dans un pays qui est dirigé par des Islamistes! Alors le commentateur, parlant au nom du parti, a commenté en disant : oui, nous gouvernons. L’Islam gouverne. Mais nous faisons une distinction entre la gouvernance et le contrôle.

    J'aime

    • C’est pourquoi elle a vu les bars ouverts en Tunisie, c’est-à-dire les commerces où l’on boit de l’alcool. Voilà ce qu’est l’Islam pour le parti An-Nahdah* (même erreur ici que la précédente)! C’est pourquoi ils gouvernent, mais ne contrôlent pas. Donc on ouvre les portes à l’alcool, les bars sont ouverts. Cette femme espagnole a vu en Tunisie ce qu’elle voit en Europe, dans les pays de Koufr. Les bars sont ouverts! Donc s’étonnant d’une telle chose, regardez comment, malgré sa mécréance, elle connait plus l’Islam que les Islamistes! Car, elle sait que l’alcool est interdit dans la Shari’ah de l’Islam, de même que dans toutes les Shari’ahs. Mais elle s’étonne de comment An-Nahdah* a le pouvoir et se prétend Islamique alors que les bars sont ouverts! Le commentateur a dit : non, nous dirigeons, mais nous ne contrôlons pas! Ma sha Allah! (ceux qui, si Nous leur donnons la puissance sur terre, accomplissent la Salat, acquittent la Zakat, ordonnent le bien et interdisent le mal…) Al-Hajj : 41

      J'aime

      • Et que reste-t-il un mal après l’ouverture des commerces qui vend la mère des vices! Même dans la Jaahiliyyah, avant l’Islam, les gens intelligents regardaient l’alcool comme une bassesse. Comme le poète disait : Écarte-toi de l’alcool si tu es un jeune homme, comment la personne raisonnable peut-elle se précipiter vers la folie! Comment la personne raisonnable peut-elle par de sa propre main aller vers la folie? Voilà leur situation. Et c’est ainsi qu’ils (les Ikhwans) sont partout.

        Et en Syrie, leur porte-parole officiel a déclaré en leur nom qu’ils ne voient pas de mal à ce qu’un chrétien ou une femme les dirigent. Il a dit cela il y a environ un an ou un an et demi, au commencement de la guerre. Ils ne voient aucun mal à être dirigé par un chrétien ou une femme! Qu’est-ce que c’est que cet Islam?

        J'aime

      • La deuxième catégorie : C’est l’organisation de Al-Qaa’idah. Les Khawaarijs. Et au début ils se cachaient, jusqu’à hier, ils ont déclaré leur allégeance à Ayman Az-Zawaahiri. Hier, hier! Ils ont déclaré leur allégeance à Ayman Az-Zawaahiri. Alors que pouvons-nous espéré de ceux-là!

        Mes frères, les gens de la Syrie ont été éprouvés et nous demandons à Allah – Jalla wa ‘Alaa – de les aider et d’être doux avec eux et de préserver leur sang, de préserver leurs honneurs, et de les retourner vers leur pays, et de précipiter la chute de leur ennemi, et de mettre de la droiture dans leurs affaires, et de placer au-dessus d’eux les meilleurs d’entre eux, et de les protéger des gens mauvais. Voilà la situation en Syrie et ne vous laissez pas effrayer ni tromper par les choses que vous entendez. Nous souhaitons, par Allah, la fin de cet injuste, ce soir avant la venue du matin. Mais malgré cela nous demandons à Allah de les changer par quelque chose de meilleur. Voilà ce qui est important.

        J'aime

      • Nous demandons à Allah – Jalla wa ‘Alaa – de les changer pour le meilleur, et que ceux qui soit au pouvoir sur eux à leur place établissent la religion d’Allah – Tabaaraka wa ta’aalaa – Il est certes Généreux et Noble!

        Je dis cette parole car les paroles à ce sujet se sont multipliées et les mensonges contre les savants Salafis se sont multipliés et le rendez-vous est auprès d’Allah – Tabaaraka wa Ta’aalaa – nous nous suffirons donc de ceci et paix et salut sur notre prophète Mohammad et sur sa famille et tous ses compagnons.

        P.-S. De la part du Sheikh :

        Oui! Je dis : un de mes fils – qu’Allah le récompense en mieux – m’a fait constater une erreur d’inattention apparente qui est que j’ai dit Jabhatoul-Inqaadh (le Front du Salut) en Tunisie. Ceci est une erreur apparente connue de toute personne ayant suivi les évènements qui se passent sur le terrain maintenant. Ce n’est pas Jabhatoul-Inqaadh mais plutôt An-Nahdah qui est dirigé par Rashid Al-Ghannoushi.

        J'aime

      • Et c’est ce même Rashid Al-Ghannoushi qui disait dans une entrevue en Angleterre, avant de descendre en Tunisie, lorsqu’il fut questionné : Vous, les Islamistes, allez participer dans le gouvernement, qu’elle est la conception de l’État pour vous? Si vous gouvernez, par quoi allez-vous gouverner? Qu’est-ce que l’Islam? Il répondit que l’Islam ce n’est pas couper et fouetter. Il dit : « L’Islam ce n’est pas uniquement couper et fouetter, non! » Donc, je ne sais pas ce qu’est l’Islam pour lui! Il nie la lapidation, il nie de couper la main du voleur et de fouetter le fornicateur ou l’ivrogne, cela n’est pas l’Islam pour lui! C’est pourquoi il nous a amené l’Islam qu’il a appelé, ou que son porte-parole a appelé l’Islam de la gouvernance et non l’Islam du contrôle. Il y a une différence entre l’Islam de la gouvernance et l’Islam du contrôle. L’Islam du contrôle c’est de se refermer sur soi-même! L’application des règles de l’Islam, c’est de se refermer sur soi-même!

        J'aime

      • Il y a une différence entre l’Islam de la gouvernance et l’Islam du contrôle.

        Donc nous corrigeons notre erreur et nous disons que nous parlons de ceux qui dirigent en Tunisie, le parti An-Nahdah, le mouvement An-Nahdah et non pas Jabhatoul-Inqaadh de l’Algérie. Et nous demandons à Allah de sauver les musulmans de ces deux partis.

         

        Référence :

        Le texte original de la Fatwa en arabe : ar.miraath.net

         

        Traduit par : Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti

        Le Jeudi le 25 avril 2013, Montréal, Québec, Canada.

        source : http://www.salafidemontreal.com/old/index.php/articles-a-ouvrages/fatawa/212-le-combat-qui-se-passe-en-syrie-en-ce-moment-est-il-un-jihad-legifere-par-lislam.html

        J'aime

Réagir en commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s