Printemps Arabe, où sont ses fruits ?


Le Printemps Arabe n’a pas fini de fleurir son désastre et continu

dans son élancé. Zoom en Egypte.

Au nom d’Allâh, le tout miséricordieux, le très miséricordieux.

Après les révoltes de 2011 qui opposaient la police égyptienne de Hosni Moubarak (ancien président d’Égypte) contre les manifestants, c’est le soit-disant « islamiste » d’Ikhwani Muhammad Morsi le 30 juin 2012 qui prend la place de Moubarak et a le pouvoir par élection en toute « légitimité » avec un peu plus de 50% des voix.

C‘est alors qu’en juin 2013 (soit près d’un an de pouvoir) que d’autres révolutions éclatent, se dresse alors les militaires et la population contre l’État Des Frères Musulmans directement et demande son délogement. Les protestataires gagnent et laissent Morsi destitué sans aucune structure.

Nous avons donc à faire depuis mi-juin jusqu’à aujourd’hui le 15 août (2013) à des manifestations ou plutôt des rassemblements meurtriers qui opposent les PRO-MORSI et les ANTI-MORSI (militaires mêlés).

Engrenage d’événements, retournement de situation, c’est un grand bain de sang qu’on peut synthétiser de toutes ces révoltes quelques soient !

Cette dernière révolution a fait plus de 250 morts s’additionne à cela les 365 morts depuis 2011, le début de toute cette corruption…

Le fait de se révolter contre le Gouvernant ne fait pas partie du sentier d’Allah contrairement à ce qu’inventent les Ikhwan Mouslimoun et les Khawaridj néo Takfiri, et le fait de semer le trouble contre le gouverneur pervers ou pieux comme le font les pays arabe est en totale contradiction avec la Parole d’Allah et la Sounnah de son Messager, en analysant les méfaits de ce qui en découle (des révoltes et la désobéissance aux gouverneurs) nous pouvons que comprendre que la Shari’a est pure et exempt de tout défaut.

 Chapitre 4 – verset 59: «O vous qui avez cru! Obéissez à Allah, obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le pouvoir».

Umm Salamah rapporte que le Messager d’Allah (salallahu ‘alayhi wasalam) a dit : « Viendront après moi des émirs dont vous agréerez certaines choses et réprouverez d’autres. Celui qui les réprouve s’est innocenté, et celui qui les désapprouve est préservé, mais [le péché] ne touche que celui qui les agrée et les accepte. » Les Compagnons dirent : « Ne devons-nous pas les réprouver par l’épée ? » Il répondit : « Non, tant qu’ils accomplissent la prière. » [Muslim (4906)]

Hudhayfah rapporte que le Messager d’Allah (salallahu ‘alayhi wasalam) a dit : « Viendront après moi des imams qui ne se conformeront pas à ma voie, n’adopteront pas ma Sunna, et il y aura parmi eux des hommes ayant des cœurs de démons mais une apparence humaine. » Je dis : « Que dois-je faire si je les vois ? » Il dit : « Écoute et obéis à l’émir, même s’il frappe ton dos et prend tes biens, écoute et obéis. » [Muslim (4891)]

Shaykh Al-Islâm Ibn Taymiyyah a dit : « L’innovateur qui pense qu’il est sur la vérité comme Al-Khawârij et An-Nawâsib qui ont déclaré l’inimitié et la guerre au groupe des musulmans, inventé des innovations et ont déclaré mécréant celui qui n’était pas d’accord avec eux sur cela ; le tort qu’ils ont causé aux musulmans fut plus grand que celui des oppresseurs qui savent que l’injustice est interdite. Et si l’un d’eux doit être châtié dans l’au-delà, pour sa fausse interprétation, son châtiment pourra être moindre, mais le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) a ordonné de combattre les premiers et interdit de combattre les émirs oppresseurs, et les hadiths authentiques à ce sujet sont très nombreux. » [Minhâj As-Sunnah (5/149)]

 kana

Ils croient que la révolte rassurera leurs chagrins, leurs peines et leurs espoirs mais LEURS GOUVERNEURS NE SONT QU’A LEURS IMAGES….

Ô musulmans, vos dirigeants sont à l’image de vos œuvres – Shaykh Muhammad Ibn Sa’îd Ibn Raslan (lien)

Advertisements

33 commentaires sur “Printemps Arabe, où sont ses fruits ?

  1. Les frêres musulmans manifestent ils pour venger Morsi ou pour elever la parole d’Allâh?
    En tout cas, pour les deux cas, la revolte à des conditions.
    En effet, le prophete Muhammad Alayhi salat wa salam a dit « Vos meilleurs dirigeants sont ceux que vous aimez et qui vous aiment, pour lesquels vous priez et qui prient pour vous. Vos pires dirigeants sont ceux que vous détestez et qui vous détestent, que vous maudissez et qui vous maudissent ».
     Nous lui demandâmes : « Messager d’Allah, ne devons-nous pas dès lors nous opposer à eux par l’épée ».
     Il répondit: « Non ! Tant qu’ils accomplissent la prière avec vous (il répéta cela deux fois). Celui qui voit son gouverneur faire un pêché doit détester ce qu’il commet comme acte de désobéissance envers Allah, sans toutefois refuser de lui obéir ». (Muslim)

    Le Qadi ‘Iyyadh explique ce hadith en disant qu’il est interdit de sortir contre les gouverneurs simplement à cause de leur injustice ou de leur perversité jusqu’à qu’ils modifient un fondement de l’Islam.

    J'aime

  2. « Ô les croyants ! Obéissez à Allah et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-là à Allah  et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleur interprétation (et aboutissement). »
     
    [an-Nisa’ : Verset 59]
     
     
    Ibn Kathir -qu’Allah lui fasse Miséricorde- dit dans son Tafsir concernant ce verset :
     
     « C’est pour cela qu’Allah dit :
     
    -« obéissez à Allah » c’est-à-dire suivez son livre (Le Coran).  
     
    -« obéissez au messager » c’est-à-dire suivez et respectez sa tradition (la Sunna)
     
    -« et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement » c’est-à-dire obéissez à ceux là dans le cadre de ce qui se conforme seulement aux obéissances d’Allah. Le Prophète (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Il n’y a pas d’obéissance quand il y a désobéissance à Allah » » [Source : Tafsir Ibn Kathir]

    J'aime

    • ‘Ali Ibn Abi Talib -qu’Allah l’agrée- a dit : « le devoir qu’a l’imam, c’est de gouverner avec ce qu’Allah a fait descendre et d’exécutez ce dépôt, et s’il fait cela alors il mérite d’être écouté et suivit par ses sujets » [Source : Tafsir Baghawi]

      J'aime

  3. Le Prophète -salla Allahou ‘alayhi wa salam- a dit :
     
    «Il y aura après moi des imams, qui ne guideront pas d’après ma guidée, ils n’établiront pas d’après ma Sunnah, il y aura parmi eux des hommes aux cœurs de démons dans un corps d’homme »
     
    Houdayfa demanda : « Que dois-je faire si je rejoins cette époque ? »
     
    Le Prophète répondit : « Tu écoutes et obéis à l’émir, même s’il frappe ton dos, prend ton argent, écoutes et obéis. » [Source : Sahih Mouslim]

    J'aime

    • Ibn Abi al-‘Izz al-Hanafli -qu’Allah lui fasse Miséricorde- dans l’explication de cette parole a dit : « Pour ce qui est de s’en tenir à leur obéir même s’ils sont injustes, ceci s’explique par le fait que leur désobéir entraine des conséquences bien plus graves que leur oppression. Voire, patienter quant à leur injustice, efface les pêchés et multiplie les récompenses. En fait, Allah  ne nous a imposé de tels dirigeants qu’a cause de nos mauvaises actions, car la récompense va de pair avec l’action. Nous devons donc tacher d’implorer le pardon d’Allah nous repentir et reformer nos Oeuvres. Allah  a dit: « Tout malheur qui vous atteint est du a ce dont vos mains se sont rendues coupables. Et Il pardonne beaucoup » [al-Shura : Verset 30]  Il  dit aussi : « C’est ainsi que Nous accordons a certains injustes l’autorité sur d’autres (injustes) a cause de ce qu’ils ont commis » [al-An’am : Verset 129] Si le peuple souhaite se débarrasser de l’injustice du dirigeant, qu’il abandonne lui-même l’injustice ».

      J'aime

  4. Al-Bukhari (qu’Allah lui fasse Miséricorde) rapporte selon Nafi’ (qu’Allah l’agrée) : « Lorsque les Médinois décidèrent de destituer Yazid Ibn Mu’awiya, Ibn ‘Umar  rassembla ses intimes et ses enfants et leur dit : « J’ai  entendu le Prophète  dire: « Le jour de la Résurrection, on dressera un étendard pour tout traitre ». Nous avons prêté à cet homme un serment d’allégeance, suivant l’allégeance d’Allah et de Son Messager. Or, je ne connais  pas de traitrise plus immense que de prêter allégeance à un homme suivant celle d’Allah  et de Son Messager  puis de le combattre. Si je venais à savoir que l’un de vous a trahi son serment ou a prêté allégeance [a un autre] dans cette affaire, cela marquerait la fin de toute relation entre lui et moi » ».

    J'aime

  5. Ibn Hajar ‘Asqalâni -qu’Allah lui fasse Miséricorde- dit: « On trouve dans ce Hadith l’obligation d’obéir au dirigeant auquel on a prêté serment, l’interdiction de se révolter contre lui, même s’il est injuste dans l’exercice de ses fonctions, ainsi que l’impossibilité de le destituer pour cause de perversité ». [Source : La victoire du Créateur, Tome 13, page 71.] 

    J'aime

  6. Question : Y a-t-il une preuve concernant les manifestations qui se déroulent dans les rues pour la cause de l’islam ? Avez-vous un conseil à donner aux frères qui font cela ?

    Réponse : Les manifestations ne font pas partie des actes de l’islam, ni des attributs de ceux qui luttent dans le sentier de l’islam. Les manifestations sont un phénomène de l’occident, elles viennent des pays mécréants, puis elles ont été reprises par ceux des pays musulmans qui ont peu de science.
    Ils font ce qu’ils appellent des manifestations, ce qu’ils appellent des sit-in, ce qu’ils appellent des grèves, et toutes ces affaires ne font en aucun cas partie des enseignements de l’islam. Donc nous mettons en garde contre les manifestations, contre ce qui est appelé les sit-in, contre ce qui est appelé les grèves de la faim, et même si cela est pour la cause de l’islam.
    Il faut mettre en garde contre cela, car ce ne sont pas des voies parmi les voies du djihad.

    Cheikh Zayd al Madkhaly

    J'aime

  7. « Par Celui qui tient ma vie entre Ses Mains, ce monde ne disparaîtra pas avant que ne vienne pas une époque pour les gens où l’assassin ne saura pas pourquoi il a tué et la victime ne connaîtra pas non plus pourquoi elle a été tuée.  »
    (Mouslim)

    J'aime

  8. Houdheifa (Que Dieu l’agrée) a dit : « Tout acte d’adoration que les Compagnons du Messager de Dieu n’ont pas fait, ne doit pas être fait. Certes, la première génération n’a laissé aucun discours sans le transmettre au dernier. Craignez Allâh Ô lecteurs ! Et prenez la voie de ceux qui vous ont précédés. » Rapporté par Abû Dâwoud

    J'aime

  9. AbdAllâh Ibn Mass’oûd (Que Dieu l’agrée) a dit : « Celui qui souhaite suivre une tradition, qu’il suive celle de ceux qui sont morts. Certes, le vivant n’est pas à l’abri de l’épreuve. Les Compagnons de Muhammad étaient les meilleurs gens de la communauté. Ils avaient les cœurs les plus pieux, ils détenaient une science plus profonde et exagéraient moins dans la religion. Dieu les a choisis pour accompagner son Prophète et établir Sa religion. Sachez reconnaître leur mérite, marchez sur leurs traces et accrochez-vous autant que possible à leurs comportements et chemins. Ils étaient certes sur la voie de la rectitude. »

    J'aime

  10. Abdeljabar Abou Isaâc :

    «~On m’a parlé du « printemps arabe »,je serai curieux de savoir comment sera l’hivers…~

    ~Ce ne sont pas les fleurs mais les tombes qui poussent…~

    ~Le chants des oiseaux a été remplacé par les pleurs…~

    ~Les fines pluies,par le sang coulant à flot…~

    ~Le ciel bleu,assombrit par les fumées…~

    ~Les collines verdoyantes,par des demeures détruites…~

    ~Les sourires,par des soupires…~

    ~L’avenir incertain,voilé par un épais brouillard d’incertitude…~

    ~Dis moi donc,comment sera l’hivers..?~

    Abou isaâc,2014.
    »

    J'aime

  11. Cheikh Al-Islâm ibn Taymiyyah qu’Allah lui fasse miséricorde a dit : »Si nous analysons les gens qui se rebellent en tous temps –c’est-à-dire les révolutionnaires- si tu les analyses et analyses leurs méthodologies, tu verras que leurs desseins ne sortent pas de deux choses : : soit que ce sont des gens qui cherchent l’argent soit que ce sont des gens qui cherchent le pouvoir et les postes

    source : abou_ibra

    J'aime

  12. Aboubacr Beye : « -87 fruits, c’était bien le printemps de cheytan , et tout ça à cause des mauvais prêcheurs qui veulent semer le désordre dans la communauté islamique , qu’Allâh les guides ou qu’il fasse descendre sur eux sa punition. »

    J'aime

  13. « Le gouvernement, le peuple et l’armée égyptienne affrontent les Frères musulmans terroristes et n’affrontent pas la grande religion islamique.
    Certes, la guerre contre les Ikhwans et les Takfiristes n’est pas une guerre contre la grande religion islamique, mais une guerre pour protéger la grande religion islamique. »
    Le Savant Mohammed Sa’id Raslan [Prêcje du vendredi 5 septembre 2014]

    J'aime

Réagir en commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s