France : enfant traumatisé dans une école maternelle.


Au nom d’Allâh, Le total misericordieux, le très misericordieux.

photo d'une ecole en construction à perpignan

Une enseignante d’une école maternelle a arraché des cheveux à un bébé de 5 ans contre lequel elle s’était énervée.

A la sortie de l’école il y a deux ans, dans un village des Pyrénées-Orientales proche de Perpignan, la mère de l’enfant avait remarqué qu’il lui manquait une partie de ses cheveux.
Quand elle avait téléphoné à la maîtresse, celle-ci lui avait elle-même expliqué avoir perdu son sang-froid et tiré les cheveux du petit parce qu‘il ne voulait pas comprendre ce qu’elle lui disait. Reprochant à la direction de l’école de se ranger du côté de l’enseignante, les parents avaient porté plainte plus tard à la gendarmerie, photos de la chevelure de l’enfant à l’appui.

L’enfant, «suivi par un psychologue pendant de très longs mois», avait été transféré dans un village voisin jusqu’à la fin de l’année scolaire. Malgré cette période qualifié de traumatisante, c’est avec un grand courage que leur progéniture a finalement réintégré cette école la rentrée suivante avec l’accord des parents.

Voici la position de l’Islam, concernant le fait de frapper un enfant n’ayant point atteint la puberté, par le grand savant Muhammad ibn Salih al Otheymine :
http://etudeislamique.wordpress.com/2013/11/09/est-il-permis-de-frapper-son-enfant-qui-a-moins-de-dix-ans/

Le compagnon ‘Ali (qu’allâh l’agré) rapporte que le Dernier des Prophètes, Muhammed (صلى الله عليه و سلم), a dit : « la plume est levé sur trois personne : celui qui dort jusqu’à ce qu’il se réveille ; l’enfant jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de la puberté ; le fou jusqu’à ce qu’il retrouve sa raison » (hadith authentique rapporté par Abû Dawud).

L’islam préche la miséricorde envers les enfants, et le hadith cité prouve qu’Allâh suspend les péchés de l’enfant non pubere, du fou et de celui qui est entrain de dormir, et que ces 3 personnes ne sont pas responsables de leurs actes.

source : leparisien.fr/faits-divers/perpignan-une-institutrice-condamnee-pour-avoir-arrache-des-cheveux-a-un-eleve-08-11-2013-3298777.php

Publicités

2 commentaires sur “France : enfant traumatisé dans une école maternelle.

Réagir en commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s