Policière Musulmane suspendu pour non-hommage à charlie hebdo


Au nom de Dieu, le tout-Miséricordieux, le très miséricordieux

 

Une policière, mère de 39 ans ayant 4 enfants, a été suspendu de son travail pour avoir refusé de prendre part à la minute de silence concernant l’attentat sur Charlie Hebdo et a été accusé d’avoir été radicalisé.
Accuser une personne musulmane qui s’attache à sa religion de s’être radicaliser est généralement un terme provenant de personne hostile à la religion ou très ignorant de l’islam.

Cette musulmane reçoit souvent des attaques aux seins de ses collègues policiers et ses chefs dans les différents arrondissements où elle travaille, cette femme était oppressé bien avant l’affaire Charlie Hebdo.
Comme c’était le cas en 2010 où elle a été injustement convoqué en conseil de discipline pour port du voile.
En 2004, année où la France interdit aux adolescentes musulmanes de se cacher les cheveux à l’école, cette Sœur travaillait en service au deuxième district de la Direction de l’ordre public et de la circulation.
La soumise au Créateur n’avait eu semble t’il pas eu le moindre souci jusque là, Dieu est plus savant.
Mais lorsqu’ils découvrirent que c’était une femme qui respectait sa religion, en ne touchant pas les hommes, en se cachant les cheveux, ils commencèrent à lui causer du tort.
En 2009, elle finit à l’hôpital suite à une blessure au genou causé par ses collègues.

« 6 agents de police me saisirent par les jambes. Ils me prirent en  sandwitch. Ils me Brutalisèrent. A travers les portes, je pouvais voir mes collègues. »

La soeur a été suspendu le 14 Janvier 2015 pour avoir refusé d’observer le moment de silence.
Les Muslims condamnent les attentats mais condamnent également le magazine Charlie Hebdo qui a l’habitude de dénigrer Dieu et ses prophètes.

« Ils insultaient ma religion. Je ne peux pas.”(explique la soeur)

“Si tu n’es pas charlie, alors tu es terroriste” réagit la soeur aux accusations de certains journaux l’accusant de s’être radicalisé.

Sourate 29 verset 2. « Est-ce que les gens pensent qu’on les laissera dire : « Nous croyons! » sans les éprouver?« 

source : ibtimes.com/paris-policewoman-suspended-skipping-charlie-hebdo-tribute-1787976

Publicités