JABHAT ISLAMIYA – Qui sont ces resistants Syrien?


Bismillâhi rRahmâni rRahim.

Nous ne cesserons d’être divisés tant que nous nous unissions pas sur une parole commune qui est « Lâ ilaha illa Allâh, Muhammadan Rassoullâh » et que notre compréhensoin ne soit pas basé sur le Qu’ran & la Sunna Selon la Compréhension des Salafs Salih. Ce n’est pas un secret que les groupes armées khawarij en Palestine et en Syrie s’entretuent et se rendent mécréant mutuellement. Comment s’unir avec autant de bannière et emir différent.
Jabhat islamiya temoigne que l’ASL est en réalité une millice armée laïque. jabhat islamiya a temoigné également ,en vidéo‚ avoir capturé un combattant d’EIIL qui a reconnu être Judaïste. Ils expliquent qu’à la base jabhat islamiya était des resistants syrien puis que leur groupe s’est internationalisé. Le groupe de frêre resistant jabhat islamiya apprenent leur religion de Jarbou, Ghounayman et rejette le Gouverneur de l’Etat Salafi d’Arabie ainsi que les savants de la sounnah. jabhat islamiya n’a donc aucun lien financter avec l’Arabie et Savants

Séminaire : LES DANGERS DE LA HADDADIYA


Bismillâhi rRahmâni rRahîm

Du samedi 31 Mai 2014 au dimanche 1er Juin 2014 ,la mosquée As-Salam de  Maisons-alfort(veuillez cliquer ici pour l’addresse)organisait un séminaire ayant comme thême principal « LES DANGERS DE LA HADDADIYA » avec neuf participants.

Ces 9 conférenciers étaient :

-l’imam Kamel Abu AbdelWahab ,
Abdelkarim de Montreuil (du site moustaqim.fr),
Uthman Abu Layth Al-Armany(recommandé par Cheikh Wasiullâh Abbas) d’Institut Sounnah,
Cheikh Lakhdar Abu Abdillah(recommandé par Cheikh Wasiullâh Abbas) du site lavoiedroite,
-l’imam Amjed Abu Zaynab (recommandé par Cheikh Wasioullâh Abbas),  
Sidadi Abu Abderrahman (recommandé par Cheikh Wasiullâh Abbas) ,
Hassan Abu Asma ,
Medhi abu ibrahim
-et Aïssa abu abdillah.

 

Le séminaire débuta officiellement le Samedi à 10h du matin jusqu’à icha mais se termina dimanche avant la prière du Maghrib.
Cet mosquée possede également une salle pour les soeurs.

 

source : Abou Souleyman Tijara Islamiya