Mariage

Bismillâhi rrahmâni rrahîm
As salamu Alaykoum wa rahmatoullâh wa barakatou.
Il s’agit d’une rubrique fondée afin de faciliter le mariage à la communauté musulmane francophone.

Cette rubrique est divisé en 11 catégories dont 2 principaux :

Annonces tuteurs et Annonces hommes.

Les annonces qui y sont publiés sont numérotés et sécurisés par des mots de passes. C est à dire que les annonces sont privés et inaccessibles au public(sauf autorisation de la part des annonceurs).
Pour y avoir accès, il faut publier son annonce.

Veuillez enregistrer dans vos adresses de contact : mariage.salafi@gmx.fr ; afin d’être assurer de bien recevoir vos réponses dans votre boite mail.

Les annonces sont souvent mise à jour sous demande des annonceurs.

Si vous pensez avoir été refusé par une annonce, pour raison injustifié, n’hésitez pas à le signaler afin que l’annonce soit réédité ou retiré.

 N’hésitez pas à prevenir en cas de fiançaille ou mariage, pour la supression de votre fiche.

24 commentaires sur “Mariage

  1. Question :

    Y a-t-il un âge idéal pour le mariage, pour les femmes et les hommes ?

    Certaines filles refusent de se marier avec des hommes plus âgés qu’elles.

    Il en est de même pour les hommes dont certains ne veulent pas épouser des femmes plus âgées qu’eux de quelques années seulement.

    Veuillez nous répondre à cette question, qu’Allah vous récompense.

    Réponse :

    Mon conseil s’adresse aux jeunes filles de ne pas refuser un prétendant pour son âge, qu’il les dépasse de 10, 20 ou même 30 ans.

    Cela ne constitue point un motif valable pour le refuser.

    La preuve en est que le prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam était plus âgé (cinquante-trois ans) lorsqu’il à épousé Aicha, radiallahou ‘anha, qui était une fillette de neuf ans.

    Donc l’âge avancé n’est pas un prétexte.

    Il n’y a donc point de mal à ce que l’un des deux époux soit plus âgé que l’autre.

    Le prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam nous donne aussi un exemple contraire, avant même de recevoir la révélation, puisqu’il a épousé Khadija, qu’ALLAH soit satisfait d’elle, qui était âgée de 40 ans, alors que lui n’avait que 25 ans.

    Cela veut dire qu’elle était plus âgée de lui de quinze ans.

    Puis il a épousé Aicha qui avait moins neuf ans, mais n’a cohabité avec elle que lorsqu’elle avait neuf ans et lui cinquante-trois ans.

    Par ailleurs, nous constatons qu’un certain nombre de personnes utilisent les médias, la radio ou la télévision, pour critiquer la différence d’âge entre les deux époux et exhorter les gens à éviter ce genre de mariage.

    Ces personnes sont en faute car il n’est pas permis de dire des choses pareilles.

    La femme doit regarder principalement les qualités personnelles du prétendant.

    S’il est connu pour sa piété et sa bonne moralité, il est donc satisfaisant et elle doit alors l’accepter en dépit du fait qu’il soit plus âgé qu’elle.

    Il en est de même pour l’homme , il doit rechercher la femme pieuse et d’une grande vertu , même si elle est plus âgée que lui tant qu’elle peut encore avoir des enfants .

    La différence d’âge ne doit nullement donc constituer ni un défaut ni un motif de refuser tant que l’homme et la femme sont pieux et satisfaisants .

    Qu’Allah consolide la foi de tous les musulmans .

    fatwa pour les femmes page 54

    copié de dawud69sahih.wordpress.com

    Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn ‘Abdi-llâh Ibn Bâz –

    J'aime

  2. Le mariage et les origines…

    Question :

    Quel est le jugement de l’islam d’un père Qabîlî (tribal) qui empêche sa fille de se marier avec quelqu’un , qui a les qualités requises pour le mariage, juste sous le prétexte qu’il est Khudayrî ( ceux qui ne dépendent pas des tribus) ?

    Lorsqu’on discute avec lui sur ce point, il dit qu’Allah a classé les gens en plusieurs degrés et que le Khudayrî n’a pas d’origine.

    Il se réfère au verset (traduction rapprochée) :

    « C’est Lui qui a fait de vous les successeurs sur terre et qui vous a élevés, en rangs, les uns au-dessus des autres. » (1)

    et au verset (traduction rapprochée) :

    « Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. » (2)

    Qu’Allah vous récompense en bien.

    Réponse :

    En vérité, le fait de se baser sur l’origine comme critère de choix dans le mariage, même si certains savants ont pris cet avis en disant : « La personne peut empêcher une femme Qabîlî de se marier avec un homme qui n’est pas Qabîlî » ; Il convient avant tout à la personne de rechercher plutôt la religion et la moralité du prétendant, car le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

    « Lorsque se présente à vous quelqu’un qui vous satisfait par sa religion et sa moralité, alors acceptez-le comme mari, car si vous ne le faites pas, une tentation et une grande corruption se répandront sur terre » (3)

    Voila ce qui convient à la personne de faire, car la question des origines Qabîlî ou Khudayrî est une question secondaire.

    Je pense vraiment qu’il faut se baser sur la religion et la moralité, et si ces deux critères sont réunis alors on doit accepter le prétendant même s’il n’est pas Qabîlî.

    Et pour ce qui concerne le verset suivant (traduction rapprochée) :

    « C’est Lui qui a fait de vous les successeurs sur terre et qui vous a élevés, en rangs, les uns au-dessus des autres. » (4)

    Il n’y a pas de doute que ceci est la réalité.

    Allah a en effet élevé les gens en rangs les uns par rapport aux autres dans la science, la religion, la sagesse, la raison, le physique et dans d’autres domaines.

    Mais ceci ne signifie aucunement qu’on doit refuser le prétendant qui a les qualités requises juste parce qu’il n’est pas Qabîlî et que la femme qu’il demande en mariage l’est.

    Ceci fait partit des critères sur lesquelles nous ne devons pas y revenir .

    Quant au hadith du Messager, prière et salut d’Allah sur lui :

    « On épouse la femme pour quatre raisons : pour son argent, pour ses origines, pour sa beauté et pour sa religion. » (5)

    Ceci est bien la réalité.

    C’est-a-dire que ceci est ce que désire les gens en général.

    Mais est-ce que c’est ce que veut la loi religieuse ?

    Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit dans la suite du même hadith (précédent) :

    « Prends celle qui a une bonne religion, puissent tes mains se couvrir de poussière. » (6)

    (1) Les Bestiaux, v. 165.

    (2) Les Appartements , v. 13.

    (3) Rapporté par At-Tirmidhî dans le chapitre du mariage (n°1084) et par Ibn Mâjah dans le chapitre du mariage (n°1976). Toutefois, la chaîne de rapporteurs de ce hadith est interrompue, car il manque le Compagnon. Mais le même hadith est rapporté avec une autre chaîne de rapporteurs par At-Tirmidhî selon Abû Hâtim Al-Muzanî (n°1085).

    (4) Les Bestiaux, v. 165.

    (5) Rapporté par Al-Bukhârî dans le chapitre du mariage (n°5090), et par Muslim dans le chapitre de l’allaitement (n°1466).

    (6) C’est une invocation « dou3à » dans la base.

    Fatawa des savants du balad elharam- question 2 page 1350

    J'aime

  3. Temoignage : »Je trouve tous ces critères d’age, de pas d’enfants ou pas mariée avant, polygamie… malvenus à notre époque où les gens n’arrivent pas à se marier et à faire tenir le mariage Soubhannallah, craignons Allah. Ce n’est pas comme cela que j’ai appris les choses, pourtant je suis de près le minhaj des salf salih! Je ne trouve qu’une annonce qui ne met pas tous ces critères en avant, c’est un manque dans le din de la part des frères je suis désolée. »

    J'aime

  4. Les parents qui refusent de marier leur enfants à des musulmans à cause d’une histoire d’origine ou de couleur, craignez Allah le tout puissant ❕❗Vous récolterez les péchés si jamais vous les empêchés de se marier et que par la suite ils forniquer.

    Source: un frere de tunisie

    J'aime

  5. Selem alikoum warahmatoulah!

    Savez-vous comment consulter les annonces?
    Je suis un frère qui cherche une épouse, inchaAllah.

    Faut-il s’inscrire quelque part?
    Barrakalahofikoum d’avance…

    J'aime

  6. 🔊 Une femme refuse de vivre avec sa belle-famille
    Question :

    Un jeune homme âgé de vingt-trois ans est marié avec sa cousine germaine (fille de son oncle paternel) selon les prescriptions d’Allah et de Son Prophète, prière et salut d’Allah sur lui.

    Depuis son mariage, il y a environ quatre mois, il habitait avec sa femme au domicile de son père.

    Il raconte qu’un jour, il y a eu un malentendu entre sa femme et sa famille.

    Sa femme est alors partie chez ses parents, et a demandé par la suite à son mari de louer un appartement modeste pour eux deux, afin de s’éloigner des problèmes, ou bien d’habiter chez ses parents à elle.

    Elle a en outre demandé de ne jamais rompre les liens avec ses parents et de demander régulièrement de leurs nouvelles.

    Il a accepté ce projet et en a informé sa famille.

    Mais ils ont refusé et ont insisté pour qu’il revienne habiter chez eux.

    Est-ce qu’il commet un péché si jamais il désobéit à sa famille et qu’il habite avec sa femme dans un appartement, dans la maison de son père à elle ?

    Réponse :

    Ce genre de litige entre la famille du mari et leur belle-fille est très fréquent.

    Dans ce cas, l’homme doit faire son possible pour réconcilier sa femme avec sa famille.

    Il doit faire des reproches à celui qui a été injuste et qui a agressé l’autre en premier, d’une manière douce, afin de parvenir à l’accord et à l’entente, qui ne peuvent apporter que du bien.

    S’il n’y arrive pas, alors il n’y a pas de mal à ce qu’il habite seul dans un appartement.

    Cette solution peut même être la meilleure et la plus bénéfique pour l’ensemble de la famille, pour que disparaisse des cœurs tout ressentiment éprouvé par les uns contre les autres.

    Dans ce cas, il faut que le mari reste en contact permanent avec sa famille et ne rompt jamais les liens avec eux.

    Il est préférable que la maison qu’il habite avec sa femme soit proche de celle de sa famille, afin qu’il lui soit plus facile de leur rendre visite.

    S’il arrive à remplir ses devoirs envers sa famille et envers sa femme, tout en habitant seul avec elle dans une maison indépendante, et que sa famille n’y voit pas d’inconvénient, alors c’est encore mieux.

    Nûr calâ ad-Darb (Lumières sur la voie), pages 50 et 51.

    Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine –

    J'aime

  7. Selemo ‘alaikoum,

    Min fadlikoum, si on pouvait avoir les mots de passe car si les gens postent des annonces et sue l’on ne puisse pas les voir , c’est contre productif malheureusement.

    Wa selemo ‘alaikoum

    J'aime

    • Wa alaykoum salam wa rahmatullâh, il y a des fiches public à l’intérieur du quel un lien est disponible pour déposer sa fiche.
      Celà est contre-productif pour les personnes n’ayant pas droit d’accès ou les personnes dont leur défaut et leur vie privé sont couverts?

      J'aime

  8. MESSAGE D’UNE SOEUR :

    Forcément qu’une femme divorcé a moins de «valeur» pour certains hommes du fait que quand tu as l’embarras du choix tu prend ce qui as de mieux et ce qui t’a était recommandé par nabi Salla Llahu 3alayhi w Salam : épouser des femmes vierges

    Par contre ce qui plaît moins c’est le fait que l’on dirait que ce sont limites des déchets.. Pourtant quand je parle a mes frères qui me sont illicites, ils se rendent tous bien compte que l’on veut le beurre et l’argent du beurre avant le mariage mais une fois marié, ils s’aperçoivent que finalement l’essentiel c’est qu’elle soit une bonne épouse.. N’importe qui, qui est éprouvé dans son mariage te diras que finalement qu’est-ce la virginité d’une femme si convoité quand après cela elle est mauvaise ? Une femme divorcé peut-être 100fois meilleures que 100 femmes jamais mariées. (Tout comme la virginité n’implique pas forcément le mauvais comportement et encore heureux hein)

    Le divorce a toucher tout homme et toute femmes, des sahabiyyat jusqu’au épouses, sœurs et filles de savants contemporains..

    Avant de voir le fait qu’elle as était divorcée voyez pourquoi le divorce a eu lieu.. Et mettez vous bien en tête que cela n’est pas un déshonneur non plus pour elle..

    A croire qu’elles sont des débauchés.. Pourtant un seule homme les as toucher et celui-ci leur était purement licite.. Où est le problème au juste ? Quand a côté de cela certains ne cherchent même pas a savoir si leur futur épouses as eu peut-être un passé sulfureux et cela illicitement, qu’elle soit encore vierge ou pas, la fornication ne se limite pas a la pénétration du sexe.

    Quand tu vois que des compagnons divorcée une de leur femmes pour la donner a un autre frère afin de lui facilité le mariage et que celui-ci acceptée avec plaisir tu te dis que vraiment on est a la côté de la plaque.. Finalement ils s’en fichaient un peu de ce qu’elles sont tant que celle-ci est une aide précieuse pour rentrée au Jennah, elle s’occupe de lui, protèges ses secrets, veille a son argent, s’occupe de son foyers et de sa progéniture, honore ses droits plus généralement..

    Une sœur que j’ai connu s’est mariée avec un frère qui ne l’avait jamais était alors qu’elle, était divorcés avec deux enfants en bas âge, il as choisit une sœur comme cela car il as vu sa mère trimer a élever lui et ses frères et sœurs toute son enfance du fait qu’elle était divorcé. L HamduliLah le frère est satisfait de son épouse a présent.

    Qu’Allah facilite a toutes mes sœurs divorcés, je vous admire par votre patience a ce que l’on peux dire et tout ce qu’inclut le fait d’être divorcés, ça doit être pas facile de tout gérer seule surtout avec des enfants. Je vous souhaite beaucoup de courage, vous vous reconnaîtrez in shaa a Llah.

    Aimé par 1 personne

  9. As selem aleykoum j’ai l’impression que beaucoup de personnes ne comprennent pas le système pour accéder aux fiches, peux tu expliquer comment faire de manière claire et précise.
    BarakAllah oufik admin.

    J'aime

  10. Ne te maries pas avec ces 7 types de femmes !

    -Al-annânat – الأنانة

    La femme qui couine, gémit, se plaint et «attache un bandeau autour de sa tête tout le temps» (elle se plaint de maux de tête ou d’une maladie, mais en réalité elle n’est pas malade, au contraire, elle fait semblant).

    -Al-mannânat – المنانة

    La femme qui accorde des faveurs, des cadeaux, etc, et dit alors à son mari (actuel ou futur): « J’ai fait telle ou telle chose pour vous ou pour votre compte ou à cause de vous. »

    -Al hannânat – الحنانة

    Les femmes qui aspire être ou implore pour son ex-mari ou les enfants de l’ex-mari.(relatif aux sentiments)

    -Kay’atul-qafâ – كية القفا

    Les femmes qui ont une marque de fabrique sur la nuque (c’est à dire a une mauvaise réputation ou des doutes à son sujet).

    -Al-haddâqat – الحداقة

    Les femmes qui jettent leur dévolu sur les choses (c’est à dire toujours à la recherche de quelque chose à acheter, alors elle le désire et sollicite son mari afin de l’acheter).

    -Al-barrâqat – البراقة

    Les femmes qui consacre beaucoup de son temps à l’amélioration de son visage ainsi que son embellisement, à tel point qu’il va paraitre fabriquer (non naturel, comme un objet).

    -Ash-shaddâqat – والشداقة

    La femme qui parle trop.

    Source : Un manuel concis sur le mariage.
    copié de sahab.fr

    Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine – الشيخ محمد بن صالح العثيمين

    J'aime

  11. Question :

    Nous conseillons au sein de notre rubrique d’aide aux émigrés (Mouhajirounes vers les pays musulmans), les personnes converties à l’islam de se marier avec les sœurs qui possèdent la nationalité d’un pays musulman afin qu’ils émigrent vers ce dernier.

    Nous avons certes constaté que la pérennité dans un pays est difficile lorsque les deux époux sont étrangers.

    Ainsi notre conseil est-il correct ?

    Réponse :

    Ce conseil est correct et il a pour but la réalisation d’un intérêt légiféré pour les convertis.

    Néanmoins, ce conseil n’est ni une obligation ni une condition, mais c’est plutôt une orientation que vous conseillez aux convertis.

    Cela est fait de votre part suite à votre connaissance de la situation en terre d’islam.

    Donc, donner un conseil concernant ce sujet fait partie du conseil pour la masse des musulmans comme cela est cité dans la parole du Prophète paix et prière sur lui.

    Et Allâh est le plus savant.

    source : ferkous.com , 3ilm.chari3

    J'aime

Réagir en commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s