ECLAIRCISSEMENT DE LA MOSQUÉE DAR AT-TAWHID


« Assalamou alaykoum wa rahmatu Lahi wa barakatuh.

Louange à Allah Seigneur de l’univers, et Prière et Salutation sur le Prophète Mohammad (salla Allahu ‘alayhi wa salam).

Ceci dit:

Il y a de cela environs 1 mois un communiquer et un désaveu a été fait par le frère Prédicateur Othman Abou Layth Al Armany (qu’Allah le préserve) concernant la direction du Masjid cette personne qui était visé n’était autre que le Président de l’Association.

Le Président de l’association n’a pas dévoilé son idéologie au début du projet mais bien après que la mosquée ait été fondée.
L’ensemble des dirigeants et certains prédicateurs ont patientés et ont essayé de lui faire nassiha sur certains point (Les références qu’ils prenaient, le takfir mou’ayin des Houkams, le mépris qu’il avait envers certains savant de la sounnah…)

Après avoir patienter et conseiller, le Président s’entêtait et ne nous consultait plus mais prenait les décisions seul et essayait de s’imposer.

Par la suite nous avons décider de lui demander de se retirer pour éviter toutes fitna. Par la grâce d’Allah il a accepté cela.

La nouvelle direction veillera a ce que la mosquée Dar At Tawhid soit sur les traces de nos pieux prédécesseurs.

Wa salamou ‘alaykoum wa rahmatuLahi wa barakatuh. »

Source: Communiquer publié le 1er Juillet 2014 par la Mosquée Dar At-Tawhid

100 morts en 5 jours dans une banlieue Syrienne



Les resistants décrivent une zone de guerre sanglante à l’intérieur de Jdeidet al-Fadel. Cette localité est complètement coupée de la capitale syrienne et des secours depuis lundi. « Le régime interdit à quiconque d’y pénétrer ou d’en sortir. Il n’y a aucun moyen de sauver les blessés » a déclaré le porte-parole des militaires resistants.

Un Observatoire syrien (OSDH) a annoncé lundi après-midi que les moujahidines resistants présents à Jdeidet al-Fadel recensaient 101 morts dans la ville, dont 10 femmes et trois enfants et leur nombre pourrait dépasser les 250 morts « il reste des personnes disparues que nous n’arrivons pas à contacter, alors que les forces du régime se déploient dans la localité. »

Les resistants ont également rapporté que beaucoup d’habitants y compris des innocents civils de la localité ont été séquestré ce weekend, par le régime syrien. Une centaine de personnes sont portées disparues. les magasins sur place auraient été pillés et les maison brulées.

source : lexpress